Get Adobe Flash player

Comportement


Le comportement d’une substance déversée en mer est la manière dont elle va se modifier dans les premières heures, une fois en contact avec l’eau. Prévoir ce comportement est une des étapes importantes dans l’élaboration de la réponse antipollution. Le code SEBC (Standard European Behaviour Classification) permet de déterminer le comportement théorique d’une substance en fonction de ses propriétés physico-chimiques puis de la classer dans une des cinq grandes familles :

  • gazeux (G - gas en anglais) ;
  • évaporant (E - evaporator en anglais) ;
  • flottant (F - floater en anglais) ;
  • soluble (D - dissolver en anglais) ; et
  • coulant (S - sinker en anglais).

La plupart du temps, une substance n'a pas un seul mais plusieurs comportements du fait de sa nature et des processus environnementaux (vents, houle, courant). Par exemple l'acrylate d'éthyle* se classe FED car il est flottant, évaporant et soluble. Le code SEBC a cependant ses limites. En effet, il est basé sur des expériences menées en laboratoire sur des produits purs à une température de 20°C dans de l'eau douce. De telles conditions sont souvent bien éloignées de celles que l'on rencontre lors d'accidents en mer et le comportement réel du produit peut être très différent de la théorie. Le code SEBC doit être utilisé en connaissance de cause, c'est un précieux outil dans le processus de définition des stratégies de lutte antipollution, mais il faut prendre en considération ses limites.

Recherches sur le comportement

Le comportement des substances dangereuses peut être testé à différentes échelles allant du laboratoire au terrain, afin de s’approcher des conditions réelles pouvant être rencontrées en mer. C’est ce qui est notamment réalisé dans différents laboratoires à travers le monde, y compris au Cedre et à Environnement Canada.




Produit coulant

Produit soluble

Produit flottant

Produit évaporant

Mis à jour : le 07/12/2016